contact@meschinoiseries.com
Mieux gérer son stress et ses émotions grâce à la méditation

Mieux gérer son stress et ses émotions grâce à la méditation

Aujourd’hui sur le blog, j’ai décidé de vous parler d’une pratique ordinaire aux effets extraordinaires : la méditation. Depuis mon grand saut dans le monde de la micro-entreprise, j’ai été confrontée à de nombreux changements, aussi bien physiques que moraux, et ai donc dû trouver des solutions pour ne pas m’enliser. J’ai alors décidé de prendre les choses en main et me suis mise en quête d’une pratique concrète pour remonter la pente : méditer pour ne pas chuter.

Pourquoi j’ai décidé de pratiquer la méditation ?

La vie de freelance n’est pas un long fleuve tranquille ! Je ne vous apprends certes rien, mais lorsque j’ai quitté mon statut de salarié pour me lancer en tant que rédactrice web indépendante, j’ai découvert un monde sans pitié, souvent jonché d’obstacles et de difficultés.

Malgré de nombreux efforts pour sortir mon épingle du jeu, j’ai souvent essuyé des échecs et ai dû, à maintes reprises, me remettre en question. Peur des refus, insomnies, stress et autres maux de tête et montées d’angoisse ont fait leur apparition, et j’ai commencé à perdre pied. Il a donc fallu que je retrouve une vie plus sereine et que j’apprenne à mieux gérer mon stress et mes émotions.

Après de nombreuses recherches, j’ai fini par me pencher sur le sujet de la méditation. Au départ, je dois avouer que cette pratique me paraissait plutôt « mystérieuse », mais après tout, pourquoi ne pas tester ? Elle ne me demandait aucun investissement financier et ne nécessitait que quelques minutes dans mon planning journalier. J’ai donc installé l’application Petit Bambou sur mon téléphone portable, me suis installée sur ma chaise de bureau, et ai suivi les instructions pas à pas.

La méditation : c’est quoi au juste ?

meditation-bouddha-chine

Qu’on se le dise, il existe de nombreuses manières de méditer. Cette pratique culturelle nous vient des religions ancestrales de toute l’Asie : Inde, Népal, Tibet, Thaïlande, Japon… Chacun de ces pays possède sa ou ses pratiques de méditation : yogique, tantrique, bouddhiste, zen, etc.

Entre toutes ces pratiques, un point commun : la concentration, durant la séance, sur un objet en particulier. Il peut s’agir d’un objet physique (un tableau, une peinture, etc.), d’un concept (la joie, etc.), d’une sensation ou même d’un phénomène (la respiration, par exemple).

La particularité de la méditation vis-à-vis de la réflexion (ou de l’observation), c’est que durant la séance, toute notre attention est focalisée sur ce seul objet. Exit les pensées parallèles, les petits tracas du quotidien qui nous gâchent la vie et les autres sujets stressants. Méditer, c’est calmer le mental pour n’avoir plus conscience que d’une chose pendant un cours instant : l’objet de sa méditation.

Quels sont les bienfaits de la méditation ?

Je vous entends déjà d’ici ! « La méditation, c’est pour les moines bouddhistes !« . « Je ne suis pas prêt(e) à me laisser pousser une longue barbe blanche« . « La position du lotus, très peu pour moi !« … Et je vous réplique tout de go : je pensais exactement la même chose auparavant !

Mais dans la réalité, la méditation n’a rien à voir avec tous ces clichés. De plus, sa pratique est dotée de nombreux bienfaits :

  • elle permet au corps de se détendre ;
  • elle réduit notre stress ;
  • elle améliore notre concentration et la clarté mentale nécessaire à tout choix ;
  • elle augmente notre énergie globale et notre vitalité ;
  • à terme, elle nous permet d’agir calmement, quelle que soit la situation à laquelle nous sommes confrontés.

C’était exactement ce qu’il me fallait, au vu de ma situation mentale. Quelque chose qui m’aide à me détendre, à réduire mon stress et à retrouver une vie plus sereine.

Méditer, ça marche vraiment ?

Même si je ne médite pas depuis des années, je dois reconnaître que j’ai très vite ressenti des effets bénéfiques depuis l’installation de cette pratique dans mon quotidien. À titre d’exemple, j’arrive notamment à :

  • observer mon quotidien d’un nouvel œil : j’arrive à ressentir les choses de manière plus claire, plus intuitive. J’écoute davantage mon corps et les sensations que je ressens. Grâce à cela, j’arrive à prendre des décisions plus vite, je prends plus facilement du recul dans les moments de moins bien et j’arrive à « positiver » ;
  • me détendre plus facilement dans les situations stressantes : en me focalisant sur ma respiration, j’arrive plus rapidement à me détendre et à me vider l’esprit dans les moments de stress.

Par le biais de la méditation, je parviens mieux à accepter mes émotions et à composer avec elles.

Bien sûr, pour parvenir à des résultats concluants, il est impératif de s’imposer un rythme et de s’y tenir. Méditer, c’est comme pratiquer un sport. Si vous courez régulièrement, votre endurance s’améliorera. En revanche, si vous cessez de pratiquer, vous perdrez tous ces effets.

Pour ma part, cela fait quelques semaines que je me suis mise à la méditation. Je pratique ce rituel environ 15 minutes par jour, et tente de respecter les mêmes horaires chaque jour.

À la fin de mes séances, je me sens plus apaisée, plus sereine, et d’attaque pour commencer la journée. Depuis cette découverte, j’ai réussi à mettre des projets en place, et espère qu’ils me conduiront sur la voie que je convoite. Bien sûr, il m’arrive encore d’avoir des moments de doute et de moins bien, mais j’essaie de les voir sous un autre angle et d’en faire une force. Avec le temps, peut-être que les résultats seront encore plus surprenants !

J’espère vous avoir donné envie de tester la méditation à votre tour. Pour vous aider à sauter le pas, je vous ai concocté un petit dossier, dont le prochain volet traitera des bases pratiques pour méditer. Si vous êtes intéressé(e), ne manquez donc pas le prochain article !

Laisser un commentaire

Fermer le menu