contact@meschinoiseries.com
Zoom sur la moxibustion

Zoom sur la moxibustion

Pratique ancestrale étroitement liée à l’acupuncture, la moxibustion fait partie des multiples procédés thérapeutiques utilisés en Médecine Traditionnelle Chinoise. Mais en quoi consiste ce soin et quels en sont les effets ? Explications.

La moxibustion, une technique de soin ancestrale

La moxibustion est une pratique immémoriale qui utilise la chaleur comme moyen thérapeutique. Très répandue en Chine et au Japon – mais beaucoup moins en France et plus généralement en Europe – cette technique non-invasive est généralement complémentaire de l’acupuncture.

Son principe est le suivant : il suffit d’approcher une source de chaleur près d’une zone prédéfinie de la peau, afin de stimuler des points d’acupuncture spécifiques.

Pour ce faire, le praticien utilise des « moxas » chauffés sous forme de bâtons ou de cônes d’armoise, une plante réputée pour ses vertus apaisantes et souvent qualifiée de « réchauffeuse et ouvreuse de méridiens » en MTC.

baton-moxa-medecine

 

Bâtonnets de moxa

Les effets thérapeutiques du moxa

La technique du moxa est une méthode de tonification très agréable à recevoir. Elle est principalement utilisée pour remonter l’énergie et pour chasser le froid et l’humidité du corps.

Partie intégrante de la Médecine Traditionnelle Chinoise, la moxibustion permet de traiter différents maux :

  • les rhumatismes et les douleurs musculaires et articulaires ;
  • les troubles digestifs (diarrhées, etc.) ;
  • les troubles ORL, bronchiques et respiratoires ;
  • les problèmes uro-génitaux, gynécologiques (règles douloureuses, etc.) et certains cas d’infertilité.

La chaleur du moxa a pour effet d’activer la circulation sanguine, et de renforcer l’énergie vitale, le « Qi ». C’est pourquoi cette technique est fréquemment utilisée sur des individus souffrant de maladies chroniques ou de grosse fatigue.

Les deux méthodes de moxibustion

Il existe deux méthodes de moxibustion : le moxa direct et le moxa indirect. La première utilise des cônes de moxa, alors que l’autre privilégie l’usage de bâtonnets. 

Le moxa direct

Cette méthode de moxibustion s’effectue à l’aide de cônes de moxa. Ces derniers sont placés directement sur la peau et sont retirés par le thérapeute dès que le patient lui indique que la chaleur devient trop importante.

Parfois, le cône peut accidentellement brûler la peau, mais ce n’est bien sûr pas le but recherché. Dans ce cas de figure, des mesures sont prises immédiatement afin de bien cicatriser la zone et d’apaiser la douleur (application d’aloès et d’huile essentielle de lavande aspic).

Le moxa indirect

Plus populaire, la méthode du moxa indirect limite les risques de brûlure. Elle est réalisée à l’aide d’un bâton d’armoise – de la taille d’un cigare – maintenu près de la peau sur une zone précise, jusqu’à ce que le patient ressente une chaleur agréable. 

Bon à savoir : il est également possible d’ajouter de petits morceaux de moxa à l’extrémité des aiguilles lors d’une séance d’acupuncture. Par ce biais, la chaleur pénètre plus profondément dans le corps. C’est une méthode particulièrement efficace pour soulager les douleurs articulaires comme l’arthrose.

Les contre-indications et points interdits de moxibustion

Les maladies et états contre-indiqués pour une séance de moxa

Si la moxibustion est généralement bien tolérée, elle doit néanmoins être appliquée avec prudence et en l’absence totale de signes de contre-indications.

Aussi, elle sera à éviter en cas de :

  • fièvre : en MTC, il est vivement déconseillé d’ajouter de la chaleur à une chaleur déjà excessive ;
  • grossesse : l’abdomen et la région sacrée ne sont pas des zones à traiter au moxa ;
  • traumatismes récents (entorses, etc.) : les zones trop enflammées, surtout les plus récentes, ne doivent pas être chauffées au moxa car elles sont déjà en excès de chaleur (en MTC, on appelle cela un excès de Yang) ;
  • sécheresse et insuffisance de liquides organiques : en cas de muqueuses ou d’yeux secs, le moxa est déconseillé car cela reviendrait à chauffer un terrain asséché ;
  • cardiopathie et hypertension ;
  • chute d’organe, etc.

Les aliments contre-indiqués avant une séance de moxa

Avant une séance de moxibustion, il est recommandé de ne pas faire d’excès de nourriture et de ne pas boire d’alcool. Parmi les aliments à éviter, on retrouve notamment :

  • le porc ;
  • le poulet ;
  • le poisson ;
  • les vermicelles de blé chauds ;
  • les produits froids ;
  • le vin.

Il convient donc de manger à sa faim et de prioriser les aliments mous. Après une séance, boire beaucoup d’eau tiède (voire chaude) permettra d’éliminer les toxines du corps.

Les points interdits de moxibustion

Selon les textes classiques, certains points d’acupuncture sont totalement proscrits de moxibustion :

medecine-chinoise-15DM

15 DM : situé sur le méridien Du Mai (Vaisseau Gouverneur), sur la ligne médiane du corps et en dessous de la première vertèbre cervicale, ce point appelé Ya Men (Porte de la Mutité) ouvre la parole et traite les troubles mentaux.

medecine-chinoise-16DM

16 DM : localisé également sur le méridien Du Mai, en-dessous de la protubérance occipitale de la ligne médiane postérieure de la tête, ce point appelé Feng Fu (Palais du vent) clarifie l’esprit et traite l’épilepsie et les vertiges.

1 V : situé sur le méridien de la Vessie, au niveau du canthus interne de l’oeil (l’échancrure située au coin interne de l’oeil), ce point nommé Jing Ming (Éclat de la Prunelle) soigne les sinusites, les tremblements des paupières, les migraines et stimule l’acuité visuelle.

20 GI : situé sur le méridien du Gros Intestin, entre le bord externe de l’aile du nez et le sillon naso-labial, ce point appelé Ying Xiang (Accueil des Parfums) soigne les rhinites, les sinusites et les rhumes et ouvre la respiration diaphragmatique.

1 E : localisé sur le méridien de l’Estomac, sous l’oeil et plus spécifiquement dans le creux du rebord inférieur de l’orbite, ce point d’acupuncture appelé Cheng Qi (Recueil des Larmes) tonifie l’acuité visuelle, régule les sécrétions lacrymales et facilite la digestion.

medecine-chinoise-8C

8 C : situé sur le méridien du Cœur, au creux de la paume de la main (lorsque le poing est légèrement fermé et que le bout du petit doigt repose entre le 4ème et le 5ème métacarpien), ce point appelé Shao Fu (Petit Atelier) permet de soulager entre les palpitations, les agitations et les douleurs de poitrine.

medecine-chinoise-23TR

23 TR : localisé sur le méridien du Triple Réchauffeur, à l’extrémité externe du sourcil, ce point appelé Si Zhu Kong (Creux du Bambou de Soie) est particulièrement bénéfiques pour les yeux et calme les migraines.

medecine-chinoise-14RM

14 RM : situé sur le méridien Ren Mai (Vaisseau Conception), sous l’appendice xiphoïde, ce grand point psychique appelé Ju Que (Aux Portes du Palais) soulage les éructations, les crises d’aérophagie, les remontées acides et les vomissements.

medecine-chinoise-23RM

23 RM : également situé sur le méridien Ren Mai, au-dessus de la pomme d’Adam, ce point d’acupuncture nommé Lian Quan (Source de l’Angle) agit sur la salivation et traite les mutités mécaniques et émotionnelles.

 

D’autres points d’acupuncture, ainsi que la région du cœur et l’abdomen des femmes enceintes, sont également interdits de moxibustion. Certains textes recommandent même d’éviter les moxas sur le dessus du corps, en particulier sur la tête, mais d’autres auteurs les préconisent avec précaution. Ils sont alors utiles en cas de faiblesse générale, pour faire remonter le Yang par la tête.

La moxibustion depuis chez soi

Il est tout à fait possible de réaliser une séance de moxibustion dans le confort de votre domicile. Toutefois, avant de vous lancer, demandez conseil à votre praticien et chauffez uniquement les points recommandés. 
 

En vous auto-traitant seul et sans recommandation, vous risqueriez d’aggraver votre état et de nuire à votre santé. Aussi, n’hésitez pas à consulter un praticien en Médecine Chinoise et posez-lui vos questions. Il se fera très certainement un plaisir de vous répondre et vous donnera à coup sûr de précieux conseils pour soulager vous-même vos douleurs grâce à la moxibustion.

logo-mes-chinoiseries

Mon astuce :

Vous êtes à la recherche de bâtons de moxa ? Je vous recommande ceux-ci. En charbon d’armoise et sans fumée, ils présentent l’intérêt de ne pas vous gêner avec la fumée dégagée lors de leur combustion. Testés et validés !

zoom-moxibustion-mtc

Laisser un commentaire

Fermer le menu